«

»

Imprimer ceci Article

Administrateurs des Finances Publiques AFIP

Plate-forme d’actions pour les AFIP

– Réfléchir au positionnement des « deux bis » dans les DRFIP et les DDFIP de 1ère catégorie.

–  Définir avec la DG des modalités de gestion visant à favoriser les mobilités fonctionnelles sans toutefois perdre de vue la nécessaire fluidité d’accès aux différents postes ouverts sur le territoire.

–  Travailler avec la DG pour régler les problèmes encore en suspens concernant la reprise d’ancienneté des collègues CSTP issus des promos IPT 97 à 99 afin de garantir une relative parité de traitement notamment par rapport à leurs collègues des promos précédentes et aux DIR DEP ex impôts. Cette difficulté résulte des dispositions contenues dans le décret de 2009 qui n’a pas retenu le grade atteint par le CSTP dans son corps d’origine soit DIR DEP mais dans celui de détachement.

On peut regretter que cette anomalie n’ait pas été soulevée en temps opportun au moment de l’élaboration de la règle par ceux qui avaient vocation à la formuler. Nous travaillons avec la DG pour qu’une solution satisfaisante soit trouvée, tout en étant parfaitement conscient que le texte restreint les solutions.

–  Garantir aux AFIP des débouchés vers le grade d’AGFIP au moins équivalents à ceux existants dans les deux anciennes filières et en recherchant les voies de la convergence afin de se rapprocher le plus rapidement possible de la situation la plus favorable.

– Plaider auprès de la DG un repyramidage des agences comptables en postes d’AGFIP et rechercher avec la DG des débouchés extérieurs en position de détachement au sein des autres services de l’Etat, des collectivités, des organismes sociaux et internationaux pour compenser les entrées de personnalités extérieures.

–  Travailler avec la DG pour l’élaboration d’un dispositif garantissant une meilleure transparence dans la mise en oeuvre des évaluations annuelles notamment par une communication obligatoire des appréciations littérales formulées et l’engagement d’une réflexion sur une éventuelle dissociation de la prime annuelle au mérite avec l’appréciation concernant la carrière.

– Rechercher avec la DG les modalités permettant de compenser la probable suppression des logements de fonctions. La forte mobilité à laquelle sont soumis les cadres dirigeants de notre administration ne doit pas s’accompagner d’une dégradation de leur situation financière. C’est la raison pour laquelle nous plaiderons pour qu’une solution soit rapidement trouvée pour compenser financièrement les charges induites par les affectations à l’initiative de la DG. Cette problématique concerne également les AGFIP.

Lien Permanent pour cet article : http://sncdfip-fo.fr/afip/